Annuaire fiscalite
Publié le - 1046 aff. -

Comment calculer sa déclaration d’impôt en cas de mariage ou PACS

Remplir sa feuille d’impôt est toujours assez délicat. Nous allons donc faire un point pour savoir comment faciliter les choses dans le cadre d’un mariage ou d’un PACS en regardant les conditions pour une déclaration d’imposition commune et une déclaration séparée car cela dépend de certaines conditions.

La déclaration d’imposition commune et rattachement d’un enfant au foyer fiscal

La première chose que l’on fait avec la déclaration d’imposition c’est de passer par un calculateur d’impôts afin de se faire une idée. Pour une première déclaration commune, on vous demandera donc de faire connaitre le changement de situation étant donné que vous êtes mariés, les renseignements liés à l’état civil, les revenus, les charges et personnes à charge, l’identité du conjoint, s’il y a des allocations chômage, des pensions de retraite, etc.

Pensez également que, sous certaines conditions, il y a la possibilité de rattachement au foyer parental d’un ou de plusieurs enfants lorsqu’ils sont majeurs, si un des enfants à moins de 21 ans, et ça s’étend à 25 ans pour un/une étudiant/e. Il est important d’être au courant qu’une fois la décision prise de renoncer au rattachement, la « sentence » est irrévocable, il convient donc de comparer les deux situations en fonction de ce sui convient le mieux. Par exemple si l’écart entre les deux salaires est trop important, il vaut mieux en général que l’imposition soit commune.

La déclaration séparée

Il y a certains cas dans lesquels la déclaration séparée est la meilleure solution et il y a des particularités que nous allons voir. S’il n’y a pas de quote-part commune, c’est mieux de séparer en 2 parts égales. Dans les cas où les parents sont séparés, il faut analyser qui a la garde de l’enfant (exclusive ou alternée : cela a un impact sur la possibilité pour chacun de parents de rattacher l’enfant à leur foyer fiscal), qu’elles sont les autres conditions qui impacte la fiscalité (pension alimentaire, etc). Il y a également le PACS (=Pacte Civil de Solidarité) qu’il faut prendre en compte car dans ce cas ce sera une imposition commune par défaut.

Les publications similaires de "Actu fiscale"

  1. 22 Oct. 2019Sécurisez votre chiffre d'affaires avec notre logiciel28 aff.
  2. 23 Sept. 2019Un prêt rapide à la disposition de chacun70 aff.
  3. 25 Août 2019Réussir sa défiscalisation109 aff.
  4. 23 Juil. 2019Les avantages fiscaux des DOM TOM131 aff.
  5. 7 Mai 2019La loi Pinel comment : ça marche204 aff.